#AFROLIFE / STORY : CHEVEUX CRÉPUS FINS : Est-ce que le Shampoing est nécessaire ?

afrolife-shampoing-necessaire-utile-cheveux-afro-crepus-fins-afrolifedechacha

Faire un shampoing ou ne pas faire de shampoing ? Telle est la grande question de l’univers du cheveu crépu / afro.

Beaucoup d’entre vous m’ont posées cette question et j’ai décidé de me pencher si ce sujet qui fait débat.

Faut-il faire ou ne faut-il pas faire de shampoings quand on a les cheveux crépus ?

afrolife-shampoing-necessaire-utile-cheveux-afro-crepus-fins-afrolifedechacha1

Quand j’ai commencé mon aventure capillaire et que j’ai décidé de faire mon big chop, j’étais déterminée et préparée comme un militaire qui part à la guerre.
Je m’étais renseignée sur tous les sujets possibles et imaginables sur l’entretien du cheveu crépu.
Il me fallait bien ça, puisque comme je l’expliquais dans ma vidéo « 2 ans au naturel – Le Bilan », au plus loin de mes souvenirs, je ne me rappelle pas mettre occupée de mes cheveux naturels un jour.
Aussi, le jour de mon Big Chop, j’étais prête à me lancer dans cette aventure bien armée. J’étais tellement excitée à l’idée de m’occuper de mes cheveux naturels que j’ai acheté tous les produits de cheveux qui existaient sur le marché !! …

Aujourd’hui, quand je me replonge dans ces souvenirs, je rigole de moi même car j’étais hystérique Hahahaha …
J’avais même un petit cahier où j’indiquais chaque semaine, ce que je faisais sur mes cheveux et quels produits j’utilisais. Histoire de pouvoir faire le point sur ce qui marche ou pas sur ma tignasse.
D’ailleurs, c’est un rituel que je vais reprendre prochainement car cela m’avait bien aidé à mettre en place ma routine capillaire.

Munie de mon armada de produits capillaires, j’ai donc suivi à la lettre les préceptes de toute bonne Nappy qui se respecte :

Étape 1 : Faire son prépoo ( aux huiles et/ou conditionneur hydratant ou protéiné )
Étape 2 : Faire son shampoing ( Hydratant ou protéiné )
Étape 3 : Faire son après-shampoing
Étape 4 : Appliquer un leave-in conditionneur ( hydratant ou protéiné )
Étape 5 : Appliquer une crème capillaire et une huile
Étape 6 : Coiffer selon mes désirs

Dans le principe, ma démarche n’était pas mauvaise. Mais pas forcement adaptée à la nature de mes cheveux !!

A cette époque, je portais un joli TWA ( Tiny Winy Afro = Cheveux très court afro ), et j’utilisais énormément de gel pour accentuer la texture et la tenue de mes boucles naissantes. Il me semblait donc qu’il était préférable pour éviter d’étouffer mes cheveux, de faire un shampoing 2/3 fois dans la semaine ( en plus de toutes mes étapes de soins ci-dessus ).

Un matin, je me suis réveillée avec mon cuir chevelu qui me démangeait terriblement. Il était enflammé et sec. Quant à mes cheveux, ils étaient devenus rêches comme du foin.
Je n’ai pas mis longtemps à comprendre pourquoi !!
L’excès de shampoing ( plusieurs fois par semaine ) n’était pas adapté à mes cheveux fins et crépus.
D’autant que j’utilisais régulièrement des shampoings protéinés, en pensant renforcer ma fibre capillaire, qui les asséchaient encore plus.

J’avais TOUT faux !!

afrolife-shampoing-necessaire-utile-cheveux-afro-crepus-fins-afrolifedechacha2

J’ai ensuite remplacé les shampoings protéinés par des shampoings plus doux et de ne faire qu’un seul shampoing intermédiaire avant ma journée de soins complets.

Le résultat était beaucoup plus satisfaisant mais je ne trouvais toujours pas l’aspect de ma chevelure à mon goût.

Après avoir fait plusieurs recherches sur le sujet, j’ai appris les points suivants :

1 – Un shampoing trop fréquent peut avoir des conséquences très néfastes pour la santé de vos cheveux et de votre cuir chevelu.

2 – Shampouiner ses cheveux plusieurs fois par semaine risque de provoquer des affections plus graves du cuir chevelu. Un déséquilibre total (manque d’acidité à cause de produits trop alcalins, d’une eau trop calcaire..), un cuir chevelu odorant, ou même des lésions à force de gratter.

3 – Un shampoing se compose généralement de plus de 70 % d’eau, 20 % de tensio-actifs, puis environ 5 % d’épaississants et de composants annexes. Les parfums, colorants, conservateurs et les principes actifs représentent entre 0,5 % et 3 % du total des ingrédients.

4 – Les shampoings servent à nettoyer le cuir chevelu et les cheveux, les débarrasser de leurs impuretés (sueur, sébum, parfums, pollution, poussières, pellicules, etc.) mais pas à les soigner.

5 – Généralement, les shampoings qui contiennent du sodium laureth sulfate ( tensio-actifs qui permettent de faire mousser le shampoing ) sont également chargés en silicones, une combinaison explosive qui détruit le cheveu. Les silicones servent de gaine brillante et cachent les méfaits des sulfates qui, à terme, étouffent et rendent le cheveu fourchu.

De ce fait, ne voyant pas d’amélioration au bout de quelques mois, j’ai décidé de changer de méthode de lavage.

afrolife-shampoing-necessaire-utile-cheveux-afro-crepus-fins-afrolifedechacha3

J’ai adopté la méthode du « No-poo » ( no-shampoo ), c’est à dire la méthode qui consiste à laver ses cheveux sans shampoing mais avec un après-shampooing ou plus habituellement appelé le co-wash.

Mais attention, pas n’importe lequel, un après-shampooing ne contenant pas de silicone, je le souligne car c’est aussi sur ce point crucial que repose la méthode No Poo.

Avec cette méthode, j’ai plus observé que mes cheveux étaient beaucoup plus doux et plus brillants. J’étais ravie de constater que je n’avais pas besoin d’hydrater mes cheveux tous les jours mais tous les 2 jours.
Cependant, à terme, les cheveux ne se débarrassent que partiellement des impuretés. Ils finissent par étouffer et donc deviennent de nouveau secs et sans éclat.

Il me fallait trouver un compromis !!

C’est comme cela que m’est venu la méthode du « Co-wash 3 for 1 » qui consiste à se laver les cheveux une fois par semaine avec un après-shampoing et la 4ème semaine, d’utiliser un shampoing doux sans sulfates ou en évitant les shampoing contenant les bases lavantes irritantes suivantes :

Bases lavantes irritantes :
Cocamidopropyl Betaine
Disodium Cocoamphodiacetate
Disodium Laureth Sulfosuccinate
Sodium Coco Sulfate
Bases lavantes très irritantes :
Ammonium Lauryl Sulfate
Sodium Laureth Sulfate
Sodium Lauryl Sulfate
Sodium Lauryl Sulfoacetate
Sodium Myreth Sulfate
Et ses autres produits :
Alcohol
Behentrimonium Methosulfate
Benzyl alcohol
PEG Polyéthylène Glycol
PPG : Polypropylène Glycol Phenoxyethanol

afrolife-shampoing-necessaire-utile-cheveux-afro-crepus-fins-afrolifedechacha4

En conclusion :

Je vous confirme que le shampoing est nécessaire pour maintenir les cheveux crépus propres et en bonne santé. Il faut pour cela, ne pas l’utiliser trop souvent et avec parcimonie.
Pour se faire, il vous faudra choisir un shampoing adapté à votre type de cheveux crépus, toujours sans sulfates et de préférence sans silicones.

Voici ma petite sélection de shampoing doux et d’après-shampoing lavants préférés :

LES SHAMPOINGS

afrolife-humeur-shampoing-necessaire-cheveux-afro-crepus-shampoing-doux-favoris-afrolifedechacha

#1 – KANELLIA – Shampoing doux à la Kératine
#2 – CAROLINA B – Shampoing doux hydratant
#3 – SHEA MOISTURE – Curl and Shine Shampoo
#4 – KALIA NATURE – Shampoing Protect My Hair
#5 – JANE CARTER SOLUTION – Moisture Nourishing Shampoo

LES APRÈS-SHAMPOINGS

afrolife-humeur-shampoing-necessaire-cheveux-afro-crepus-apres-shampoing-lavant-favoris-afrolifedechacha

#6 – TRESEMME NATURALS – Nourishing Moisture Conditioner
#7 – CANTU – Natural Hair Conditioning CO-WASH
#8 – AS I AM – Coconut Cowash
#9 – AUNT JACKIE’S – Purify me
#10 – SHEA MOISTURE – Co-wash Conditioner cleanser

Et le shampoing clarifiant dans tout ça ? Quand l’utiliser ?

Comme je vous l’expliquais un peu plus haut, le shampoing est nécessaire lors de son aventure capillaire.

Le shampoing clarifiant est idéal à utiliser lorsque vous sentez que vos cheveux sont moins brillants, moins malléables, plus secs. Il va se débarrasser des l’huiles et de l’accumulation de produits accrochés à vos cheveux même après un co-wash.
Le shampoing clarifiant est également un excellent moyen de nettoyer vos cheveux et votre cuir chevelu avant de faire un brushing ou d’utiliser un lisseur.
Lorsque vous utilisez un shampoing clarifiant, il vous faudra toujours rincer abondamment vos cheveux et TOUJOURS les conditionner profondément après shampoing.

Rappelez vous que le shampooing n’est pas l’ennemi des cheveux crépus, mais il est préférable de l’utiliser avec parcimonie. Pour ma part, j’utilise un shampoing clarifiant tous les 2 mois.

Voici une sélection de shampoings clarifiants pour cheveux crépus :

afrolife-humeur-shampoing-necessaire-cheveux-afro-crepus-shampoing-clarifiant-favoris-afrolifedechacha

#11 – CAMILLE ROSE NATURALS – Shampoing hydratant et clarifiant
#12 – BOUTICA – Shampoing Clarifiant aux extraits de citrons bio ( VEGAN )
#13 – GIOVANNI – 50:50 Balanced Hydrating Clarifying Shampoo
#14 – NAPPY QUEEN – Shampoing Clarifiant 
#15 – CURLS – Clarifying Shampoo

Ainsi avec ma technique du « Co-wash 3 for 1 », le premier mois, je vais faire 3 co-wash et un shampoing doux. Et le mois suivant, 3 co-wash et un shampoing clarifiant suivi d’un soin ultra hydratant.

Voilà ma routine shampoing du moment …

Et vous, avez-vous supprimer le shampoing de votre routine capillaire ?

Le bisou mes beautés <3
logo-blog-copyright-afrolifedechacha

Suivez moi sur Facebook l Instagram l Google+ l Youtube

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tu as aimé ce billet ? Partages le ...
  • 58
  •  
  •  
  • 21
  •  
  •  
  •  
  •  

Chacha Afrolife

11 Comments

    • Oui bien sur !! Il faut tester un maximum de choses pour voir ce qui est le mieux pour tes cheveux 🙂

    • Merci pour ton témoignage … Je suis contente que tu partages ton expérience avec tout le monde. Ça peut en aider d’autres à adapter leur routine capillaire 🙂 Le bisou <3

  1. Super post. Merci Chacha. Moi aussi mes cheveux sont très secs avec le shampoing et je me demandais si je pouvais ne pas en faire. Je vais tester tes conseils et voir si ça marche sur moi. Bisous

  2. Super article ! psychologiquement j’aurais dû mal à abandonner aussi longtemps le shampoing. Il est vrai qu’il faut essayer aussi le co wash et voir ce qui est mieux adapté. Le shampoing clarifiant est important mais le temps passe tellement vite que je peux me rendre compte que 3 mois ont passé sans l’avoir fait. Merci de m’avoir cité 😉

    • Avec plaisir. Oui c’est vrai qu’on a l’impression que nos cheveux ne sont pas laver si on n’utilise pas de shampoing mais quand on a les cheveux très secs, le co-wash est une excellente alternative 🙂 A très vite <3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *