#AFROLIFE : Du défrisage au TWA, mon expérience du Big Chop …

Coucou les LouCha,

Désolée pour cette absence prolongée, des petits problèmes, avec ma connexion personnelle, m’ont empêchés de poster cet article avant.

J’avais déjà abordé ce thème sur ma page FB que vous pouvez retrouver ici. Mais il m’a semblé qu’un petit article plus enrichi devrait peut-être vous intéresser.

Avant d’aborder ce thème, je vais vous faire part de mon expérience passée, où comment j’en suis venue à couper toute ma chevelure pour me retrouver avec un TWA.

Oui, il y a maintenant un an et quatre mois, j’ai fait mon tout premier Big Chop (coiffure très répandue chez les femmes qui reviennent au naturel en ayant coupé la partie défrisée de leurs cheveux )

Qu’est-ce qu’un TWA ?

Teeny Weeny afro, ou TWA, c’est le nom américain de l’afro ultra-court.

Pourquoi en suis-je arrivée là ?

Comme beaucoup de jeunes femmes noires, et ce, depuis mon adolescence ( 12/13 ans l’âge de mon premier défrisage ), je pensais que les cheveux lisses étaient beaucoup plus glamour. Pour moi, l’intégration passait forcement par cette étape. Et je dois dire que je me sentais vraiment plus jolie avec mes cheveux lissés qu’avec mes cheveux crépus. J’avais tellement de mal à appréhender ces cheveux si difficiles à coiffer que la solution la plus simple pour moi était le défrisant.

Je dois dire également qu’à cette époque, se faire défriser les cheveux était une sorte de passage à l’âge adulte. Un rite initiatique qui me permettait de dire :

 » je ne suis plus une enfant maintenant, j’ai le droit de me défriser comme une femme »

Dans cette appréhension du cheveu crépu, je n’étais pas vraiment aidée, car toutes les femmes de ma famille se défrisaient les cheveux et je ne me rappelle pas avoir jamais vu ma maman sans une perruque  ( les choses ont changé depuis, je l’ai travaillée au corps 😉

 

Ainsi, pendant plus de 20 ans, j’ai effectué défrisage sur défrisage tous les 2/3 mois. Sans aucun soin, avec des manipulations excessives de ma chevelure. Le tout, accompagné de tissage et de tresses en tous genres.

Vous pouvez imaginer maintenant l’état de mes cheveux après toutes ces années de maltraitance.

Le pire aura été les 2/3 dernières années où à chaque défrisage, je perdais des touffes entières de cheveux. J’avais des trous par ci par là que je camouflais tant bien que mal. Chaque passage de peigne ( des peignes non adaptés à ma chevelure afro ) était un enterrement d’une partie de ma masse capillaire. BREF, UNE VRAIE CATASTROPHE.

Pourtant, j’avais bien reçu le conseil d’un ou 2 coiffeur d’arrêter le massacre et de ne pas me défriser étant donner que mes cheveux sont très fins et plutôt faciles à coiffer ( Pour eux !!! ). À chaque fois qu’une remarque de ce genre m’était faite, j’écarquillais mes yeux en me disant au fond de moi :

 » Facile à dire … Comment veut-il que je me coiffe après ? « 

Je n’avais aucune idée de ce que je pouvais faire pour m’en occuper correctement.

Voici une petite rétrospective de toutes de ses années de maltraitance capillaire :

 

Puis un matin de printemps, c’était décidé, il fallait que j’agisse. Et mon ami YouTube est venu à mon secours. J’ai découvert le mouvement Nappy ( Natural + Happy )

Et tout s’est éclairé devant moi … La lumière OUI, la lumière … Il fallait que je coupe tout pour retrouver la vraie nature de mon cheveu.

J’ai donc fait un Big Chop ( Moi-même … )

ON COUPE TOUT ET ON RECOMMENCE comme sur une page blanche.

Ceci est mon expérience personnelle de mon retour au naturel. Aucun message à faire passer ou revendication particulière, juste un profond besoin de revenir à une nature de cheveux plus saine.

Il était donc nécessaire pour moi de couper TOUTE la partie défrisée.

Big Chop ou Transition ?

J’ai hésité à passer par l’étape intermédiaire qu’est la « transition » ? C’est-à-dire faire cohabiter les 2 textures de cheveux défrisés et naturels pendant une certaine période. C’est un processus long et bien trop périlleux pour moi qui n’avait pas les techniques adéquates d’entretien du cheveu.

Et donc, c’est ainsi que je me suis retrouvée avec un joli TWA

my TWA - afrolife de chacha

Cette période aura été la période la plus FUN de mon retour au naturel. J’ai adoré m’occuper de cette petite masse capillaire qui m’obéissait au doigt et à l’œil.

Attention tout de même : certaines d’entre vous, si vous décidez de passer par cette étape, serez surement un peu déroutées par la perte totale de vos cheveux. Car qui dit cheveux courts pour certaines, dit également perte de féminité.

Pour moi, c’était tout le contraire. Plus que jamais, je me suis sentie femme.

Quelle que soit la structure de votre boîte crânienne, la forme de votre visage, la nature de votre cheveu crépu (crépu certes, mais fin, ou dense, ou épais, ou clairsemé, ou étroitement entortillé…), avec une bonne coupe de cheveux et une mise en beauté adaptée, un afro ultra-court est magnifique … Et ultra sexy.

Pour se coiffer, rien de plus simple : un peu d’eau, un peu de gel ou de crème coiffante, une brosse en poil de sanglier pour faire ressortir les vagues et le tour est joué !!!

Si comme moi, vous souffrez de vos longueurs fatiguées … Abîmées … Souffreteuses … Moches …… COUPEZ … Et adopter un joli TWA :)

Voici quelques exemples qui pourront vous inspirer :

Et vous, seriez-vous prête à tout couper pour retrouver des cheveux plus sains ?

Auriez-vous choisi le Big Chop ou la transition ?

Au plaisir de lire vos commentaires,

Le bisous les LouCha <3

Signature - Afrolife de Chacha

Suivez moi sur Facebook l Instagram l Google+ l Youtube

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tu as aimé ce billet ? Partages le ...
  • 20
  •  
  •  
  • 16
  •  
  •  
  •  
  •  

Chacha Afrolife

19 Comments

  1. Bonjour, j’ai découvert ton blog récemment et je l’apprécie énormément surtout que je suis en transition de 5 mois . J’hésite encore à couper pourtant j’ai deja coupe très court mais je faisais le wave mais au naturel j’ai un peu peur de ce que ça va donner. Aurais tu des blogs ou des photos avec des coiffure dafro très court? En ce moment je jongle entre chignon et havanna twist

    • Coucou Élodie. Je suis contente que mon blog te plaise. Ça fait plaisir à entendre ?
      Concernant ta demande, je pense que tu pourras trouver des réponses à tes questions sur YouTube en tapant TWA ou AFRO court etc … Sinon tu peux voir l’évolution de mes cheveux sur mon Instagram. Si tu n’es pas sûre de toi ne coupe pas tout de suite et continues ta transition. Quand tu seras sûre de toi tu couperas. Ce sera comme une évidence !! Laisses moi un email et on pourra discuter plus facilement : lemondedechacha@gmail.com

  2. Coucou , j’ai decouvert ton blog recemment et je l’aime beaucoup ! Jai decide de passer au naturel il ya qq temps mais je vais transitioner parce que je ne me vois pas vraiment avec un TWA ahah. As tu change les produits de ta routine capillaire quant tu es passee au naturel ?
    Merci , Bisous

    • Merci Winnie. Je t’encourage dans ton choix, la transition demande plus d’attention dans les soins mais il est vrai que le choc est moins violent hahahaha.
      Concernant ta question : je n’avais vraiment aucune routine donc j’ai acheté les produits donc j’avais besoin.
      Je te souhaite bon courage dans le début de cette aventure. Accroches toi. Et si tu as besoin de conseils ou de soutien, je suis là pour t’aider.
      Le bisou ?❤️

  3. Merci d’avoir partagé ton expérience.
    J’ai tout rasé. J’ai eu des locks pendant 5 ans que j’ai rasé il y a quelques mois.
    J’aime beaucoup le fait d’avoir le crâne « chauve ». Dès que ça repousse, hop tondeuse.
    Comme tu le dis si bien, il faut jouer la féminité avec des accessoires, maquillage etc.
    Je les laisserai repousser un jour peut-être, quand j’aurais décidé d’apprendre à connaitre mais surtout, à prendre soin de mes cheveux hyper crépus.

    • Coucou Tina, je ne te connais pas physiquement mais la coupe courte va a beaucoup de personne. J’ai regardé tes photos sur FB, ton visage est fin et ovale, je pense que ça pourrait t’aller. Après ce n’est que mon avis. Tes amis sont plus aptes à le dire.
      En tout cas, si tu souhaites te lancer, je suis disponible pour répondre à tes questions. Le bisou ma belle <3

  4. Cc afrolife. J’ai les cheveux abîmés et je songe a big chopper en octobre. Je voulais savoir si porter une perruque après était un soucis. ? Merci

    Sevyn

    • Coucou Sevyn. Merci pour ton com.
      Non ce n’est pas un problème. Mais attention tout de même à laisser tes cheveux respirer. Pour qu’ils poussent dans les meilleurs conditions, ils ont besoin d’air. Bon Big chop et tiens moi au courant de tes impressions, de ton ressenti. Le bisou ?

      • Cc merci de ta réponse rapide. J’ai hâte de le faire mais comme je compte tondre à ras je pense ne pas assumer ma tête sans rien. Dans un premier temps une perruque puis lorsqu’il y aura de la longueur je ferai peter l’afro 😉

        Je te tiens au courant lorsque ce sera fait et au passage j’aime beaucoup ton blog. Pleins de bisous

      • Salut. Lorsque jai pris la décision de big chopper, en cherchant un blog récent je suis tombée sur le tien et il m’a motivé. Aujourd’hui jai Big chopper, enfin, jai complètement rasé mon crâne. Lol . J’étais hyper nerveuse. Jai d’abord coupé au ciseau puis passé la tondeuse et fini au rasoir. Je me sens hyper bien jai confiance au fait que ca va pousser. Malheureusement dû au travail je serai obligé de porter une perruque. Mais je les soignerai. Merci pr le blog et t super souriante et jolie. Xoxo

      • Annnnwwwww ❤️
        Merci pour ton message Sevyn, je suis très touchée !! Contente que tu es pris ta decision. Tu verras tu passeras par beaucoup de phase, tout au long de la pousse. Mais le sentiment majeur reste la fierté !!! Je te souhaite une bonne evolution et je veux de tes news regulierement. Ca me fera plaisir. Le bisou gros comme ca ??

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *